Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 
 
Silviane Le Menn
Silviane Le Menn, webmaster
 
 
 
 
 
 
 
Silviane Le Menn, 15 ans, costume rouzig
 
 
 
 
 
En mariée, à l'église Notre-Dame, Châteaulin
 
 
 
 
Silviane et Coralie
 
 
 
 
 
Silviane Le Menn à la télévision, FRANCE 2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Index Accueil
 
APPARTEMENT T5 - 84 m2 - Rénové, lumineux, traversant, est/ouest, sans vis à vis, vue dégagée, 5ème étage
avec ascenseur, bien desservi, tous commerces.
Entre particuliers
- à 1 km 500’ du centre ville de Quimper (Préfecture)
- à 1 km de la magnifique rivière Odet
- à 15 kms de la mer et des plages
 
 
 
BIOGRAPHIE
 
La colosse aux pieds d'argile !
Le phénix !
(Oiseau mythique qui renaît toujours de ses cendres
)
 
 
 
 
1947, à la fin du joli mois de mai : naissance
de Silviane LE MENN à CHÂTEAULIN, charmante
sous-préfecture du Finistère baignée par l’Aulne.
À18 mois,
enfant intellectuellement précoce,
elle parle déjà couramment !

Pierre (1921 / 2013), jeune artisan peintre et Jeannette(1924), ses parents, lui donneront un frère, Jean Claude (1950) et une sœur, Marie Pierre (1954).

Voir photo 1928 - Famille AUTRET, Ker-Goat, LAZ 29

   

Silviane mènera une scolarité exemplaire à CHÂTEAULIN, à l’école Saint-Joseph jusqu’en 6ème, époque à laquelle sa mémoire défaille.
Le cerveau droit tente alors de compenser
le déficit du cerveau gauche et le premier poème s’écrit à 14 ans.

B.E.P.C. en poche, direction QUIMPER, au Cours BERNARD. Court-circuitée par la maladie,
Silviane ne sera pas en mesure de se présenter
aux épreuves du C.A.P. « employé de bureau sténo-dactylographe ».

1956 - Classe de 9ème - Mlle Anna Moal, institutrice
En 1964, durant 6 mois, Silviane est élève dans un cours de coupe et couture, le Cours
LE PAPE
, rue du Palais à QUIMPER !
En 1964, dès l’âge de 17 ans, Silviane exerce la profession de secrétaire médicale
au Groupement Médical de CHÂTEAULIN.

En 1968, elle se marie à CHÂTEAULIN avec Bernard FEHLEN.
En
1972, elle intègre la Mairie de DINÉAULT, petite commune rurale où elle réside jusqu'en 1983. Elle y occupe le poste d’agent de bureau dactylographe.
En 1973, sa fille Coralie y voit le jour.
En 1976, son divorce est prononcé.
Née catholique, baptisée, communiée, confirmée, mariée religieusement, au bout d'un long chemin de vie semi-active,
semi-contemplative, Silviane a "étudié" pendant 12 ans
les enseignements de l'Ordre Rosicrucien AMORC.


Confucius
Silviane a trusté les PRIX de poésie et a étudié des sujets divers
et variés
dont la méditation transcendale, les lois cosmiques,
la métaphysique, l'ésotérisme, la philosophie(bouddhisme, hindouisme, confucianisme) et les religions (christianisme, islam) etc...la naturopathie, l'astrologie, l'homéopathie, la psychologie, la politique, l'écologie,
la diététique, les sciences humaines, etc...
Silviane se définit comme autodidacte, poétesse, écrivain, webmaster, voyante médium, libre et penseur, apostat, apolitique, spiritualiste, humaniste, proche de la philosophie de vie de Confucius.
Silviane Le Menn, 1967, Portoroz, Yougoslavie
En août 1967, Silviane (20 ans !) et Marie de CONCARNEAU (rencontrée au Cours Le Pape) partent en voyage dans
la 1ère voiture de Silviane, une Citroën "Ami 6" !

Elles barouderont durant 1 mois au départ de CHÂTEAULIN
en passant par CONCARNEAU, puis LA BAULE, longeront
la côte Atlantique jusqu'à SÈTE où elles feront halte chez Bernadette, une amie qui, finalement, ne pourra participer
au périple comme prévu !...

Silviane et Marie longeront la côte d'Azur, visitant
SAINT-TROPEZ
, NICE, MONACO, traverseront l'ITALIE, visiteront VENISE et arrivent enfin en YOUGOSLAVIE, camperont quelques jours à PORTOROZ, feront une incursion dans le parc national des merveilleux lacs de PLITVICE (PLITVIčKA), longeront la côte Adriatique, campant à ZADAR, SPLIT puis DUBROVNIK, visiteront SARAJEVO pour revenir dans le Finistère via l'AUTRICHE, la SUISSE et le TERRITOIRE BELFORT...

Silviane et Marie dormaient dans des campings, dans une petite tente canadienne à 2 places et, parfois, dans la voiture !!!

Une grande aventure, des vacances inoubliables ! A noter,
qu'il arrive toujours des aventures, des trucs bizarres à Silviane !


Silviane conservé les notes et des photos mais n'a jamais réussi à rédiger le récit de ce drôle de voyage qui s'est terminé
en "queue de poisson", fauchées comme les blés !!!...
En 1983, à sa demande, Silviane est détachée de la Mairie de DINÉAULT à la Mairie de PARIS
avec le grade d’adjoint administratif.
 
En 1989, démissionnant de l’instructive mais sclérosante administration, notre bretonne s’installe dans la bonne ville de NANTES où elle exerce sa nouvelle activité de parapsychologue conseil. Hélas ! L’année suivante, à l’époque du baccalauréat, Coralie y déclare une tumeur cancéreuse : un ostéosarcome maxillo-facial incurable.

Commence alors une véritable course contre la montre, une lutte acharnée, un combat perdu d’avance dans la permanence de l’espoir fou d’un miracle impossible. STRESS +++
 
Le 9 septembre 1993, à DINÉAULT : mort de l’enfant unique, centre de son monde. Solitude. Maladie. Solitude. Souffrance. Isolement. Écriture. L’absurde. Rien. Chercher un sens à la vie. Écrire…  écrire… mais surtout publier, pour ne plus être rien ! Dossier euthanasie !
 
Laborieuse gestation d’un livre de 200 poèmes illustré de dessins de Coralie, de son père Bernard FEHLEN et de Brigitte LOËCHER, l’amie allemande providentielle qui, par ailleurs, l’initie
à l’informatique et l’accompagne fidèlement dans sa démarche de néophyte. Par la force des choses, notre poétesse devient son propre éditeur. Travail herculéen. Angoisses financières.
STRESS extrême.
Enfin, mai 1999 : accouchement du premier livre « Dans le droit fil de l’âme ».
Récompense : le bébé est magnifique ! Remarquable succès d’estime !

Notre autodidacte met alors en chantier son deuxième livre, un conte philosophique
à la manière de Voltaire, un conte de fée
en prose sur fond de légendaire celtique (conte philosophique à la manière de Voltaire, multilingue : français, breton, anglais, allemand) :
« La légende de Mortecampagne »
dont le thème est "le bien, le mal, le despotisme".
Malgré un état de santé instable, son tempérament passionné, perfectionniste
et persévérant lui apporte l’énergie nécessaire à cette tâche ardue.
 
 
En novembre 2000, elle dépose son propre label « Abadennoù Éditions ».
En juillet 2001, suite à l’avis favorable de l’Institut Culturel de Bretagne, le Conseil Régional de Bretagne lui accorde une aide financière pour l’édition de son album qui paraît fin novembre 2002.

Plus que jamais, Silviane Le Menn est résolue à cultiver son goût de l’écriture et à avancer dans
cette voie : le 1er novembre 2001, une impulsion irrésistible doublée d’une forte inspiration l’incite
à rédiger les premières pages de son premier roman – un grand rêve déjà ancien !…

Durant tout ce temps, un miracle technologique s'était produit : il devenait maintenant possible
à chacun de sortir de sa tour d'ivoire, de s'informer, se cultiver, s'exprimer et même de publier en ligne grâce au Web. C'est ainsi que Silviane a créé son propre site www.abadennou.fr publié sur Internet en janvier 2003 et entre
dans le monde des écrivains internautes !
 
Le 9 mars 2006, décès de Bernard FEHLEN, ex-époux.
 
Avril 2006, la fatigue chronique de Silviane depuis sa plus tendre enfance, la perte de mémoire, les épisodes dépressifs plus ou moins graves, etc... sont enfin diagnostiqués !
Silviane
est donc appareillée et suivie en pneumologie à l'hôpital car elle souffre d'un réel HANDICAP congénital : un Syndrome d'Apnée du Sommeil (SAS)
 
Le 7 septembre 2006, départ de la bourgade rurale de Dinéault, déménagement à destination
de QUIMPER
Silviane s'installe dans un spacieux et lumineux appartement : nouvelle vie !

En 2016, 10 ans plus tard, Silviane vend son appartement
pour partir en Martinique !
Fin février 2008, Silviane découvre à la télévision, avec intérêt
et une grande émotion, le cas de Chantal SÉBIRE.
Silviane Le Menn, Brides les Bains
Mars 2008, durant ses 3 semaines de cure thermale
à EUGÉNIE-LES-BAINS
, Silviane poste des commentaires
sur le site Internet de France Soir et prend fait et cause
pour une LOI de liberté légalisant l'euthanasie.

Le 1er avril 2008, dès son retour,, elle crée sur son site Internet un Dossier euthanasie pour lequel elle travaille sans relâche contactant les députés, les sénateurs, la presse française et étrangère, les chaînes de télévision, les stations de radio, les associations, les amis, des relations, etc... afin de diffuser témoignage et informations.
Attention ! Photos choc

Coralie : images choc !

 
En 2008, la santé défaillante de Silviane continue de s'aggraver...
Totalement épuisée, Silviane est en BURN OUT !
 
En 2009 :
Mars
: intervention chirurgicale pour ablation d'un vieux gros lipome
Juillet : 1ère hospitalisation aux URGENCES à PONT L'ABBE pour colique néphrétique
et pyélonéphrite aigüe à la limite de la septicémie = fatigue +++ dépression +++

Août : 2ème hospitalisation à CONCARNEAU
(Syndrome chronique inflammatoire
et empoisonnement par Benzodiazépine sur une trop longue durée)
.

Un horrible été où Silviane
aura passé au total 1 mois hospitalisée !
 
En mars 2010, lors de son séjour à l'île de la RÉUNION, les bilans sanguins commencent enfin à s'améliorer et la santé s'améliore peu à peu grâce à l'auto-médication et surtout à une cortisone naturelle, le CURALGIC (curcuma suractivé, médecine ayurvédique).
Non prise en considération par la médecine officielle
Silviane continue avec succès à avoir recours aux médecines alternatives : naturopathie, homéopathie, ostéopathie, etc...

En novembre 2010, Silviane reprend avec plaisir les chemins des salons du livre où elle retrouve ses lecteurs et ses amis écrivains et poètes. Elle entreprend alors la mise en forme
de son 3ème livre, MES AMANTS, MES AMOURS, un recueil de 140 poèmes illustré de photos noir et blanc, espérant trouver un éditeur patenté ! Mais l'espoir fait vivre... et de nouveaux amis positifs lui apportent échanges et dynamique...
Le 31 janvier 2011, Silviane est victime d'une CRISE "genre ALZHEIMER" et est emmenée
par les pompiers aux URGENCES du Centre Hospitalier de QUIMPER. Aphasie durant # 3 h.
Au bout d'un mois, elle n'est pas totalement remise. La VIE est suspendue !
 
2011 - VICTIME du STILNOX !
Bonjour les urgences - Afssaps - Pharmacovigilance - Sanofi Aventis
 
2011 - 6 février - FIN du STILNOX (Benzodiazépine assimilée)
 
Les complications et le STRESS s'accumulent et l'état dépressif s'aggrave !
 
2012 - 1 an plus tard, après la fin du STILNOX, la santé physique et psychique s'étant peu à peu améliorée, la VIE revient peu à peu, la mémoire aussi !
 
 
Février 2013 - 2 ANS SANS POISON STILNOX : récupération très progressive du cerveau !

 
Août 2013 : SEVRAGE TRÈS DIFFICILE et SOLITAIRE de l'antidépresseur EFFEXOR
 
2016 - Exceptionnelle récupération de la mémoire, la vivacité et la clarté d'esprit, l'esprit d'à propos, la facilité d'élocution et le vocabulaire, etc...
2014 - 24 octobre : Décès de son père, Pierre LE MENN à 92 ans...
 
 
2014, début février : Silviane prend la décision de TOUT VENDRE pour aller terminer sa vie
en MARTINIQUE
 
7 mai 2015 - Ayant interrompu ses activités en 2000, pour raison de santé, Silviane publie
sa page VOYANTE - MEDIUM - PARAPSYCHOLOGUE-CONSEIL souhaitant à nouveau aider
les personnes pour redonner un sens à sa vie en se rendant utile, en partageant
ses connaissances et retrouver  ainsi une vie sociale en rendant service grâce à ses facultés !

 
2014 - 2015 : ayant décidé de s'installer en MARTINIQUE, pour y terminer sa VIE en bonne santé et y mourir en PAIX (le plus tard possible !) Silviane vide son appartement  et VEND la majorité
de ses meubles et divers articles, livres, etc...

2016 - Elle VEND son appartement T5 - 84 m2 (3 ch.), rénové au goût du jour, lumineux, exposition idéale Est / Ouest, traversant, propre, rangements, sans vis à vis, agréable vue très dégagée, au 5ème de 8 étages avec ascenseur et interphone, bien desservi, bus,
tous commerces, à 1 km 500 du centre historique et à 15 km des plages...
 
Avril 2016 : Silviane souffre d'une bursite inflammatoire et infectieuse avec suspicion
d'ostéolyse sur Hallux Valgus déjà opérés en 1977 à l'âge de 30 ans.
À 69 ans, ce problème de santé nécessiterait une 2ème opération des pieds en chirurgie orthopédique...

Mais, finalement, Silviane annulera l'intervention prévue le 10 juin 2016 au Centre Hospitalier
de QUIMPER au motif qu'elle estime ne pas pouvoir faire confiance au chirurgien orthopédiste
ni au médecin anesthésiste ! Wait and see !
 
 
 
Du fait de tous ces évènements, les nombreux projets de livres et de e-book de Silviane
dont ses romans, sont repoussés aux calendes grecques comme son "ambitieux" projet de roman "historique" (13ème siècle) : la vie d'une bretonne "différente", rejetée par sa famille, se situant de LANDÉVENNECà CHÂTEAULIN, en passant par DINÉAULT et le Menez Hom !
 
 
 
Silviane et le druide !
 
 
Mise en relation entre les journalistes et ceux qui ont quelque chose à dire
- Portrait - Profil - (Expériences de vie et témoignages - Psychologie, Relationnel)
 
Paix Amour Ordre et Harmonie
 
PAIX, AMOUR, ORDRE ET HARMONIE
La plus large tolérance
dans la plus grande indépendance !

Je ne peux rien pour qui ne se pose pas de questions.
Pour un mot, un homme est réputé sage pour un mot,
un homme est jugé sot.


CONFUCIUS
Hindouisme, bouddhisme
LA VOIE DU MILIEU
Ni trop, ni trop peu !
« Connais-toi toi même,
et tu connaîtras l'univers et les dieux »
 
 
CONFUCIUS
(env. 551- 479 av. J.-C.)
Confucius
Ce philosophe et penseur chinois exerça une puissante influence sur la culture chinoise et sur son histoire même.
Attaché à de hautes responsabilités dans un pays divisé, enclin aux inégalités sociales et à un relâchement des mœurs, Confucius applique avec succès de nombreuses réformes et parvient, selon la tradition, à rétablir l'ordre et à faire régner la justice.
Pour lui, le bon fonctionnement d'une société passe obligatoirement par la connaissance d'un ordre cosmique supérieur porteur de préceptes universels, et par la reconnaissance d'un ordre intime propre à la nature humaine.
Car dès lors que l'homme se ressent jen, autrement dit, porteur de la plus grande Vertu qui soit et qu'il nomme « noblesse du ciel », il se découvre uni à l'infini comme avec les autres et comprend que l'ordre social ne peut émaner que de sa volonté de développer la perfection qui est en lui.

Confucius préconise, à cet effet, de forger nos propres comportements, par Amour pour autrui comme pour nous-mêmes, selon cinq principes de base, cinq facettes de l'univers parfait dont nous sommes issus : la bonté, la droiture, la bienséance, la sagesse et la loyauté.

Ainsi, comme la médecine chinoise se préoccupe avant tout de soigner la cause du mal, la doctrine confucéenne propose de soigner la cause profonde des désordres sociaux.

C'est ainsi que les disciples de Maître K'ong développèrent l'idée qu'en cultivant sa personne, l'homme devient un être supérieur rayonnant d'une sagesse qui va immanquablement se propager autour de lui en un principe d'ordre, et influencer positivement toute la société.

Confucius considère, en effet, qu'il incombe à tout gouvernant de développer en lui sagesse et Amour pour faire passer le bien-être de ses sujets avant le sien : condition indispensable pour que les autres suivent son exemple et soient eux-mêmes instigateurs de prospérité et de bonheur. Cela leur demande de reconnaître et de respecter un guide, autrement dit, de suivre un sens spirituel indispensable à leur évolution.

C'est uniquement dans cet esprit que Maître K'ong préconise le respect de l'ordre familial et, sur le plan politique, l'établissement et le respect d'un gouvernant paternel à la vie exemplaire, connaissant la « volonté du ciel » et ne faisant qu'un avec elle.

Malheureusement, même si la doctrine confucéenne imprégna les consciences de tout un pays
et fit son chemin durant des siècles, elle fut, par la suite, mal utilisée et sur-interprétée notamment par le parti communiste chinois qui n'en retint que les préceptes justifiant l'établissement
et le maintien d'un autoritarisme primaire de l'état.


Sans pour autant évoquer le nom de Dieu, Confucius s'est fait l'ambassadeur de Son ordre cosmique qu'il propageait par sa quête d'idéal et son souci de l'évolution personnelle dans le respect et l'Amour des autres.

Aussi fut-il davantage considéré comme un maître de sagesse plutôt qu'un mystique. Et encore aujourd'hui, nous rendons hommage au Maître spirituel qu'il est, au fils de Lumière venu semer quelques graines d'Amour500 ans avant la venue de Jésus-Christ !

 
 
 
 
 
© Silviane Le Menn
 
 
   
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour samedi 23.07.2016 16:32
 
© 2004 - 2016 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur
et de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.