Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 
 
 
 
 
OCCASIONS

 

 
 
 

 

 
 
 
Le monde
 
 
Oiseau vivant
 
 
Coquillages
 
 
 
 
 
 
Index | Accueil | Liens | Partenaires | Faites un don | Rencontre | Contact
 
MARÉE NOIRE
ET VACHE FOLLE !
 
 
Le Tanio en cours de remorquage

Le vendredi 7 mars 1980 à 6 h 35', le TANIO se coupait en deux à 50 kms au nord de l'Ile de Batz libérant instantanément 6000 tonnes de fuel n° 2. Par la suite, la partie avant du bateau coulée par 80 m de fond allait continuer à fuir, libérant quotidiennement de 4 à 7 tonnes de fuel. C'est essentiellement la côte de granit rose, dans
les Côtes d'Armor qui est la plus gravement touchée.

Cette marée noire du TANIO est la troisième subie par le Trégor, après celle du TORREY-CANYON le 18 mars 1967 qui se brise sur des récifs entre la Cornouaille et les îles Scilly en Angleterre (la côte de granit rose est souillée par 30.000 tonnes de pétrole) et celle du pétrolier l'AMOCO-CADIZ le 16 mars 1978 (pavillon libérien), transportant 227 000 tonnes de brut, qui coule au large de Portsall, en Finistère Nord (Bretagne)
Le naufrage du pétrolier ERIKA (pavillon maltais), événement-catastrophe survenu dans le Golfe de Gascogne le 12 décembre 1999, témoigne des dérives de notre société en ces fins de siècle et de millénaire et en est l'un des symboles.

Parce que l'Art ne peut être absent des réseaux de réflexion qui se construisent autour de ce thème dans son sens le plus large (diktat des multinationales, manipulations et pollutions de toutes sortes...), un collectif d'artistes appelle à la création d'une oeuvre multimédia en réseau : Artel Noir.
La proue de l'Erika en train de couler !
Sujet : Re : [Radiophare] Benzoate de Saint-Jacques (chroniques du menteur)
Date : 02/11/2000
De : radiophare@radiophare.net A : silvianelemenn@aol.com

...extrait : "Les restaurateurs de la côte revoient déjà à la va-vite tous leurs menus gastronomiques.
Je ne crois pas trahir un secret d'État en vous annonçant que vous trouverez à la carte, dès les fêtes de fin d'année, un délicieux « benzoate de Saint-Jacques » qu'accompagnera divinement un Sancerre « millésime Erika ». Après ça, ma foi, je vous conseille notre « styrène de bar au beurre blanc », très demandé cette année.A moins que vous ne vous laissiez tenter par notre « suprême éthyl-cétone de rouget » ?

J'aime beaucoup les porte-parole de compagnies pétrolières. Leur naïveté est émouvante.

Le chimiquier (vous avez vu, on a tous appris un nouveau mot cette année) contenait donc, nous dit-on, 6 000 tonnes de produits chimiques dont 4 000 de styrène, « un produit insoluble dans l'eau, très toxique, très corrosif et explosif ». Mais si l'on en croit la compagnie Exxon, il n'y a vraiment pas lieu de s'inquiéter : « Selon le porte-parole d'Exxon à Londres, aucun de ces produits n'est dangereux en cas de fuite, car ils s'évaporeraient dans l'air ou se dissoudraient dans l'eau ».

C'est dire s'ils sont bien éduqués, leurs déchets. Ils savent se dissoudre dans l'eau et même s'évaporer dans l'atmosphère ! Vraiment, je ne vois pas ce qu'on pourrait leur reprocher » !

 

Sujet : Re : Re : Re : [Radiophare] Benzoate de Saint-Jacques (chroniques du menteur)
Date : 03/11/2000

De : silvianelemenn@aol.com A : radiophare@radiophare.net

Bravo pour votre article caustique et talentueux !

Depuis le temps (plus de 25 ans) que les écolos (les vrais) parlent aux murs et qu'on se "fout de leur gueule", c'est sympa de voir que sur Internet on peut "cracher le morceau" en espérant se faire entendre ! Finalement z'étaient pas si délire que ça les vieux écolos qui criaient « casse-cou », même qu'y en a qui commencent à prendre conscience que les écolos avaient raison !
Ouf, mieux vaut "tare" que jamais !

En tout cas, moi, ça fait un bout de temps que, cycliquement, j'ai entamé une grève du vote.
Car, comme le chante si bien Maxime Piolot : « Je donnerai ma voix à l'homme ou à la femme qui ne mentira pas ». Ça veut dire (en clair avec le décodeur) : quand on arrêtera de prendre les gens pour des naïfs, des imbéciles, voire des débiles profonds. Ah ! Mais c'est que les gens du 21ème siècle ont tous fait des études, même qu'il y en a plein qu'y ont des diplômes qui ne leur servent à rien ou presque (vu le chômage), sauf à être capable de lire, écrire et surtout réfléchir !

On n'est plus au Moyen Âge mais, toutes proportions gardées, la société fonctionne toujours comme au moyen âge :

~ il y a les besogneux (couchés tard, levés matin, payés avec des queues de cerises),
~ les "cons" qui travaillent (souvent comme des bêtes pour avoir de quoi vivre et payer impôts
et taxes),
~ les handicapés, les malades, les artistes hors show business qui s'escriment à survivre en végétant,
~ les bénévoles (inconscients de l'argent que le Gouvernement économise sur leur dos !),
~ et enfin, ceux qui profitent sans scrupules des plaisirs de la vie tous azimuts : les seigneurs,
les malins : roublards ou filous, voire carrément escrocs !!!! Ceux-là sont rarement écolos !
Mais, me direz-vous, qu'est-ce que le Moyen Âge vient "foot" là-dedans ? A vous de réfléchir...

Personnellement, je propose de faire une méga fête avant la fin du monde ! Parce qu'après...
on ne sait pas !!!...

Ah ! J'allais oublier : ça fait longtemps que je regardais les vaches "de travers" sans savoir
pourquoi ! Aujourd'hui, "je ris de me voir si belle en ce miroir" car il y a belle lurette que je m'étais piquée de devenir végétarienne avec un minimum de poisson ! Géniale intuition, pas vrai ?

Moi aussi on s'était bien "foutu de ma gueule" ! Mais... pas folle la guêpe !
Rira bien qui rira le dernier... On ne rigole pas avec l'apocalypse !
De folle il n'y a pas que la vache !
Faites vos jeux, rien ne va plus !

Pas folle la guêpe !

Ah ! Question : – est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner ?
Je cherche où a disparu le « bon sens paysan »...
Peut-être parti dans la lune ? avec le premier spoutnik ?
Si c'est ça, on est mal pour le récupérer !!! Depuis le temps !

Bonne journée quand même. Kevavo.

© Silviane Le Menn

 
Poème écrit le 20 mars 1980 suite à la marée noire provoquée par le naufrage du Tanio.
 
Marée noire
 
Mazouté
 
Macreuse mourante
TANIO (Marée noire)
 
Le roc se brise, la mer se tord,
l'amertume du sable se répand
jusqu'au tréfonds des landes
La Bretagne craque ses jointures entachées
Le ventre de la mer s'ouvre d'horreur
et le cri dépecé de l'homme du pays
résonne dans le noir comme l'écho de l'abîme

Écoutez... le cliquetis des pelles
qui creusent pour nous, la mort...
sous toutes ses formes
Les charognards sont là,
plein la mer, plein la terre

Dans la rocaille d'un sanglot,
sur l'arrête tranchante d'une solitude,
l'homme de la mer, l'homme de la terre
déchiquetés, ensemble, l'âme pays piétinée

Mal à la mer, à la terre, à l'oiseau
Les rognures de leurs gorges
envahissent les roches profanées
en un terrible cri sauvage

La mer sue noir
pleure en larmes grasses, indélébiles
et l'oiseau, en mourant, pose sa patte
pour signer le poème-épitaphe
qu'il ne sait pas écrire...
 
© Silviane Le Menn
Du Torrey Canyon à l’Erika : le martyre des côtes bretonnes
Les côtes bretonnes ont été frappées à plusieurs reprises ces dernières années par des marées noires et des échouages de produits toxiques. Une liste, hélas, non exhaustive...

> 18 mars 1967 . Le Torrey Canyon se brise sur des récifs entre la Cornouaille et les îles Scilly en Angleterre. La côte de granit rose est souillée par 30.000 tonnes de pétrole.
> 24 janvier 1976 . L’ Olympic Bravery s’échoue sur la côte nord de l’île d’Ouessant. Sa cargaison se déverse dans la mer et pollue les côtes. Il faudra trois mois pour les nettoyer.
> 14 octobre 1976 . Au lendemain du naufrage du pétrolier est-allemand Boehlen, le plan Polmar est déclenché pour nettoyer les côtes de l’île de Sein et du continent, entre Audierne et la pointe du Raz.
> 16 mars 1978 . Le pétrolier libérien Amoco Cadiz, contenant 230.000 t de pétrole, s’échoue sur les rochers de Portsall. Le 30 mars, la totalité du chargement se déverse dans la mer. Les fortes marées du mois de mars entraînent la pollution de plus de 200 km de côtes.
> 28 avril 1979 . Le naufrage du pétrolier libérien Gino provoque une marée noire de 750 t au large d’Ouessant.
> 7 mars 1980 . Le pétrolier malgache Tanio fait naufrage au nord de l’île de Batz et déverse sur le littoral costarmoricain environ 7.000 t de sa cargaison.
> 22 janvier 1988 . Un cargo panaméen, le Brea, perd pendant une tempête au nord d’Ouessant plus de 700 fûts de sulfure de sodium et d’acétone. De très nombreux fûts sont récupérés sur le littoral breton.
> 31 mars 1988 . L’Amazzone, un pétrolier italien, perd 3.000 t de pétrole au large d’Ouessant.
> 21 octobre 1989 . 150 fûts contenant trois acides différents ainsi que dix barils d’ammoniaque sont perdus au large de l’île d’Ouessant par un cargo battant pavillon libérien. Certains fûts s’échouent sur les côtes.
> 19 décembre 1993 . Quelque 20.000 détonateurs pyrotechniques dangereux, qui auraient été perdus par un cargo chypriote, s’échouent pendant un mois et demi sur les plages de Bretagne. Plusieurs centaines de kilomètres de côtes sont interdits d’accès.
> 12 décembre 1999 . L e pétrolier Erika fait naufrage et se brise en deux au large de Penmarc’h.
 
Les informations ci-dessus sont publiées sur le site
TERRA LIBRA > www.polmar.com >
http://www.polmar.com/ievoli-sun/historique.htm
 
Malheureusement la série noire continue !!!...

Le 31 octobre 2000, le chimiquier IEVOLI SUN (pavillon italier), transportant 3998 tonnes de Styrène, coule dans la Manche dans la zone des Casquets.

Le 13 novembre 2002, le pétrolier PRESTIGE (pavillon Bahamas), transportant 77 000 tonnes de fuel lourd, coule au large du cap Finisterre en Galice (Espagne)
 
 
 
© Silviane Le Menn
 
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour mercredi 02.07.2014 12:08
 
© 2004 - 2014 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur et
de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.