Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 

 

 
 
 
 
 
OCCASIONS
 
 

 

 
 
 
 
 
Littérature 
 
 
PEUT-ON TOUT DIRE
EN POÉSIE ?
d'après "La Poésie Française", Larousse
 
 
 

Arthur Rimbaud

 

 

 

 

Verlaine

 

 

 

 

Stéphane Mallarmé

 

 

 

 

Alfred de Musset

 

 

 

 

Anjela Duval

 

 

 

 

Baudelaire

Pourquoi écrit-on tant de poésies quand si peu sont lues ?
Nous avons tous, un jour où l’autre, commis une poésie qui a traîné longtemps au fond d’un tiroir.

Mais quelle est la définition du dictionnaire ?
Poésie : art de combiner les sonorités, les rythmes, les mots d’une langue pour évoquer les images, suggérer des sensations, des émotions.

La poésie dans tous les cas de figure, offre des moments forts, elle constitue des points d’ancrage sur l’échelle du temps.
Mais quel est le rôle du poète et quelle est la place qu’il occupe ?
Qu’a-t-il à offrir ?
Quel sera le retentissement qu’il aura dans la société de son temps ?
Quand de tous les arts majeurs la poésie est le plus ignoré ?
Où se situe son niveau dans notre société ? Cette langue des Dieux selon Musset.

Le verbe d’ordre prioritaire est, à mon sens, de ne pas ennuyer le lecteur mais alors, le poète doit-il se limiter, dès lors que la poésie est l’expression de la plus grande liberté, celle qui régit la vérité, celle d’employer un autre langage - mais accessible – que celui du quotidien, pour agir quand les mots ordinaires ne conviennent plus
et quand le poète va chercher, au plus profond de lui, autre chose.

Pourquoi la poésie est-elle vérité ? Et bien tout simplement parce qu’elle est dénuée de toute retenue et cette vérité là fait peur, car le poète, témoin de son temps, va toujours jusqu’au bout de sa pensée, il oscille entre « l’ivresse » et le rêve.

Peut-on tout dire en poésie quand certains poèmes sont libertins, extatiques, d’autres cauchemardesques, voire étranges ? Le poète est un « décalé » ou un « dédoublé », il a donc ses circonstances atténuantes, ce qui revient à dire que sur ces fondements, on peut tout dire en poésie ! Mais il faut commencer par en finir avec le mythe du poète malheureux. Tous les poètes ne se droguent pas comme Mallarmé, ne boivent pas comme Beaudelaire ou ne mènent pas une vie dissolue comme Rimbaud.

Il faut donc mettre des formes à cette expression que tout le monde n’est pas prêt à entendre ! Et c’est là que la poésie devient d’une part ludique mais qu’elle s’engage ou engage le poète qui la sert, quand lui-même déverse ses sentiments personnels. La poésie est soumise, inévitablement, à la sélection dans ses divers genres :
- lyrique
- dramatique
- épique (qui a aussi une forme de lyrisme)
- satirique
- ou tout simplement narrative avec le mélange des sens
- sans oublier certaines chansons.

Peut-on tout dire en poésie quand intervient la voix qui l’interprétera, le risque pris par la parole lui donnera-t-elle un sens plus profond ou la desservira-t-elle ? Il faut aussi se poser cette question car le verbe DIRE prend là aussi toute sa dimension, le dire sur le papier peut-il être le même dire que celui de la parole ?

Dans tous les cas, la poésie fait naître obligatoirement des désaccords, mais ce risque là n’est-il pas préférable au silence ?
Je vous laisse méditer sur cette question cruciale !

Peut on tout dire en poésie, oui si c’est de la poésie, c'est-à-dire qu’elle ne doit pas être dénaturée, qu’elle ne doit pas être une expression « fourre-tout », qu’elle ne doit pas être galvaudée par des auteurs qui se masquent derrière elle, l’utilisant pour des expressions vulgaires et dépourvues de sens. La poésie est un art majeur et comme tout art on doit y trouver le beau, le vrai. On peut tout dire en poésie quand ses sens sont esthétiques et vrais, car le poète a une mission, celle de vouloir exprimer clairement un mystère profond qui n’est pas égoïste, au contraire, son seul but est de partager ses émotions.

Vecteur du message de vie, la poésie ouvre donc toutes les portes. Mais tous les poètes ne sont pas prêts d’ouvrir certaines portes de cette liberté d’expression et se limitent volontairement, parce qu’il
y a des interdictions, notamment quand elle est déstabilisatrice du confort moral (quand bien même la beauté du mot et du genre n’est pas menacée) car, à ce moment-là, elle dispose de toute la charge explosive que contiennent les mots.

Déjà, il y a 120 ans, lorsque la poésie en prose est née, tout le monde criait à l’hérésie, pourtant on peut constater qu’elle a donné de très belles œuvres.

Etre poète, c’est aussi un moyen de lutter contre les maux de la société, d’ailleurs, force est de constater la virulence avec laquelle les intégrismes pourchassent les poètes, car la poésie est susceptible de résister à n’importe quelle dictature parce que précisément on peut tout dire !

Poètes engagés, poètes révoltés, la poésie est l’expression de l’âme, de la conviction, de l’engagement. De tout temps, les poètes furent glorieux ou bannis mais tous jouèrent un rôle important dans l’évolution du genre poétique, parfois au prix de querelles incessantes car aucun ne laisse indifférent, si j’en exclu les faussaires bien sûr !

On peut constater que certains poètes éloignés dans le temps, restent, par bien des aspects, proches de la sensibilité de notre époque, tandis que d’autres pourraient se révéler comme des précurseurs, des visionnaires…

Et comme nous sommes pour la plupart, des poètes dans l’âme, et d’autres l’aimant, ajoutons qu’il n’est pas nécessaire d’être poète
pour apprécier la poésie, car elle n’est rien d’autre qu’une invitation au voyage dans l’univers des sens, retenons une pensée optimiste
et sûrement candide, mais qui fait du bien, celle de Charles Beaudelaire que je cite :

« Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie JAMAIS ! »
 
 
 
 
© Isaline
 
   
   
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour mercredi 02.07.2014 17:43
 
© 2004 - 2014 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur et
de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.