Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

De la POÉTIQUE à la POLITIQUE
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 
 
Silviane Le Menn
Silviane Le Menn, webmaster
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Index | Accueil | Liens | Partenaires | Contact
MÉDECINE

 

Attention ! Photos choc
Coralie : images choc !
 
 
 
 
SCIATIQUE PSYCHIATRIQUE
Une histoire de fous
 
NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ  ! 
 
 
 
 
EXTRAIT GRATUIT ---->
Cliquez sur l'image
---->

Un EXEMPLE supplémentaire
de la déliquescence du système de soins français, du NON RESPECT de la CHARTE de la personne hospitalisée et de MALTRAITANCE (non prise en charge de la DOULEUR malgré leur contrat d'engagement de lutte contre la douleur !).


Le 26 juin 2012, aux URGENCES, n'ayant (soi-disant) pas de PLACE pour moi
à l'hôpital général, douloureuse et très fatiguée, on m'a tout bonnement fait du CHANTAGE pour que j'accepte d'être INTERNÉE à
l'hôpital PSYCHIATRIQUE négligeant totalement ma HERNIE DISCALE induisant une SCIATIQUE très douloureuse et invalidante et privilégiant mes symptômes SECONDAIRES, soit une grave baisse de MORAL du fait des DOULEURS AIGUES CHRONIQUES

 
 
 
26 juin 2012 : Admise aux URGENCES du Centre Hospitalier de Cornouaille à QUIMPER
pour une violente SCIATIQUE sur HERNIE DISCALE bilatérale (radio) m'ayant contrainte à annuler mes vacances en Tunisie !  Un psychiatre m’a demandé à combien j’évaluais mes douleurs sur une échelle de 1 à 10… J’ai réfléchi longuement et j’ai fini par répondre : 6 !

Le problème est que ce psychiatre n’a jamais eu idée de me demander si j’avais absorbé des antalgiques ( !) et moi-même, dans l’état de douleurs et de STRESS où je me trouvais, je n’ai pas eu la présence d’esprit de le préciser !!! A noter, qu’au fil du temps j’ai développé un syndrome d’inadaptation au stress !
 

Seule
aux URGENCES face au corps médical, j’avais tenté d’expliquer que mes douleurs chroniques étaient si aigues (Sciatique hyperalgique résistante aux antalgiques) que cela m’avait provoqué une grave baisse de moral à tel point que j’avais eu 2 idées de suicide fugaces m’avaient traversé l’esprit ! Mais ce psychiatre n’a tenu aucun compte de mon état dépressif chronique et de mon seuil de tolérance à la douleur très bas !

Ce psychiatre m’a donc fait une sorte de CHANTAGE pour que j'accepte d'être INTERNÉE à l'hôpital PSYCHIATRIQUE négligeant totalement ma HERNIE DISCALE bilatérale induisant une SCIATIQUE très douloureuse et invalidante et privilégiant mes symptômes SECONDAIRES de dépression !
On m’a internée à l’hôpital GOURMELEN où j’ai été victime de maltraitance dont non prise
en charge de la douleur
 : nombreux manquements à la CHARTE du malade hospitalisé !

D’autre part, les psychiatres refusaient absolument de me laisser sortir ! Mais, à force de leur répéter que j’allais leur faire un procès et suite à l’intervention de ma sœur infirmière, on m’a ENFIN laissée sortir de cette PRISON médicale où je n’avais rien à faire ! Je suis alors rentrée chez moi, mais seulement le 4 juillet

...et, comme d’habitude, on m’a laissée me débrouiller toute seule !!!...
STRESS +++ SOUFFRANCES et TRAUMATISMES INUTILES et SUPPLÉMENTAIRES !

Par la suite, j’ai découvert que l’on m’avait internée en ADDICTION !!!...
Je voulais porter l’affaire en Justice pour ABUS PSYCHIATRIQUES, mais j’ai abandonné !
 
 
 
Plusieurs fois par jour, j'ai demandé de SORTIR et de rentrer chez moi mais j'ai été RETENUE ILLÉGALEMENT contre ma volonté alors que j'étais en HOSPITALISATION LIBRE !
Ne pouvant pas marcher et toutes portes verrouillées, je ne pouvais, malheureusement, m'échapper de ma "cellule" !

Dans cet "prison" psychiatrique, les psychiatres ou infirmiers sont totalement incompétents pour prendre en charge une SCIATIQUE HYPER ALGIQUE, j'ai donc subi des SOUFFRANCES inutiles et supplémentaires !
C'est lamentable ! Encore une fois, la faute des URGENCES !!!...
 
Multiples infractions à la Charte du malade hospitalisé, maltraitance, non réponse à mes demandes réitérées de sortie en hospitalisation libre, etc… 

En me remémorant la manière dont s'est passée ma "sciatique psychiatrique", je réalise que,
le chemin le plus court pour devenir totalement DINGUE c'est d'être INTERNÉ et "mal traité"
en psychiatrie, retenu contre sa volonté en « hospitalisation libre » ou drogués légalement
par des psychiatres pas psychologues qui se remplissent les poches étant assurés quasi à vie
de leur clientèle, VICTIME inconsciente d'ADDICTION, tout en remplissant les poches de l'industrie pharmaceutique dont la devise est : "Pour vendre des médicaments, il faut vendre
des maladies psychiatriques"
. C’est grave docteurs !

BREF ! J'en ai bavé des ronds de chapeaux, mais j’ai résisté ! J'ai refusé catégoriquement toutes les benzodiazépines et autres psychotropes que le psychiatre m'énumérait en insistant lourdemant. Ces poisons m'auraient encore détraqué mon fragile système nerveux central
et transformée en moins de deux en ZOMBIE !

Je suis fière de moi et de ma FORCE intérieure qui, même au 36ème dessous, me donne encore le COURAGE et l'énergie pour COMBATTRE les malfrats de la médecine et autres VOYOUS en col blanc ou non !
 
Sommaire  
1) Re re bonjour les urgences !
2) Bonjour la psychiatrie !
3) Histoires médicales incongrues !
4) Considérations sur la médecine moderne !
5) Poèmes de circonstance
6) Annexe

Révélez votre Vérité, nous la diffusons ! maVeritesur.com est un nouveau média révolutionnaire qui vous permet de vous exprimer librement et de faire entendre votre Vérité.

 
 
 
Je peaufine mon épais DOSSIER
de PLAINTE contre 2 hôpitaux
 
Août 2012 : Je paufine mon épais DOSSIER de PLAINTE contre les directeurs des 2 hôpitaux.
J
e suis en contact avec le CCDH qui considère mon "histoire" ÉDIFIANTE !
Sur le conseil de mon AVOCAT, je demande photocopie de mon DOSSIER MÉDICAL, en vertu de la Loi numéro 2002-303 du 4 Mars 2002 et décret
numéro 2002-637 du 29 Avril 2002
selon laquelle
«Toute personne dont les données médicales sont détenues par des professionnels de santé ou d'établissements de santé, peut demander l'accès
à ces informations »
17 janvier 2013
Lettre aux Directeurs de 2 Hôpitaux : demande de copie de mon dossier
20 janvier 2013
Lettre aux directeurs de 3 hôpitaux : demande de copie de mon dossier
22 janvier 2013
Réponse de l'hôpital psychiatrique qui prétend m'avoir communiqué
les documents au mois d'août 2012, ce qui est faux ! Obstruction !
1er février 2013
Je relance le directeur de l'Hôpital psychiatrique par lettre de 4 pages argumentées dont copie à mon avocat, mon médecin traitant et au CCDH
7 février 2013
Je reçois une lettre du service des relations avec les usagers m'indiquant que le service concerné par ma demande est saisi.
 
12 février 2013
Je reçois la copie de mon dossier médical (hospitalisation du 4 au 17 juillet 2009 à l'hôpital de PLA).
Le dossier est complet excepté le rapport du Dr I., psychiatre dans cet hôpital (PLA), qui m'a "suivie" en ville, en 2011 et en 2012 ! J'envoie un courriel à l'hôpital de PLA pour réclamer ce document dans le cadre de mon action en justice contre les hôpitaux L. et l'EPSM, pour démontrer l'accumulation (surtout depuis 2009 de diagnostics psychiatriques erronés qui m'ont valu d'être internée, à tort, pour une sciatique hyper algique résistance aux antalgiques classiques et victime de maltraitance et d'abus !
 
13 février 2013
Je reçois une lettre du secrétariat médical de l'EPSM m'indiquant que
le Dr N, psychiatre, demande à me rencontrer et me fixe un RV, pour
le lendemain, dans son bureau, service H. de l'EPSM (2ème service
où j'ai été gardée de force) !
14 février 2013
 
7 mars 2013 - 5 hôpitaux m'ont transmis la COPIE de mes DOSSIERS médicaux
qui sont plus ou moins complets, c'est selon : omissions, interprétations fausses de mes propos, absences de diagnostic, faux diagnostics, incompétence, ignorance, insouciance,
dissociation nuisible de mon cas COMPLEXE, incapacité généralisée du corps médical face
à mon SYNDROME D'APNÉE DU SOMMEIL CONGÉNITAL, clé de base des problèmes ultérieurs : fatigue chronique, STRESS, dépression, perte de mémoire vers l'âge de 11, 12 ans, âge de ma 1ère dépression avec mise en échec scolaire, etc, etc, etc...
ignorance ou déni des médecins
et psychiatres concernant des effets secondaires dangereux des BENZODIAZÉPINES
sur une longue durée, les BENZODIAZÉPINES étant totalement contre indiquées
en cas de SYNDROME d'APNÉE du SOMMEIL !


Les séquelles d’anoxie cérébrale ou d’épisodes d’hypoxie répétés du fait, par exemple,
d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë tel un SYNDROME d'APNÉE du SOMMEIL
(non diagnostiqué et non appareillé – ce qui a été mon cas de 1947 à 2006, soit 58 ans !), induisent fréquemment des conséquences neuropsychologiques dont des troubles comportementaux. Mais ça, les médecins, les spécialistes et encore moins les psychiatres
en sont, pour la plupart, IGNORANTS !
Chacun sa "branche", on ne mélange pas !

Bref, je vais apporter MES PREUVES et peut-être faire un BEST SELLER de cette incurie !
Je suis écrivain (quoiqu'en pensent les PSY !), ex secrétaire médicale et administrative, organisée et perfectionniste malgré mon handicap et les problèmes de santé induits : je vais collecter MES PREUVES dans mes ARCHIVES et dans mon ORDINATEUR !

Copié-collés, photocopies, photographies, certificats médicaux, témoignages, lettres
de médecins et de revues médicales, attestation de l'AFFSAPS, etc...
etc... etc...
 
16 mars 2013 - A ma grande surprise, je reçois une réponse POSITIVE du Ministère
des Affaires Sociales et de la Santé (Marisol Touraine)
- Département des relations avec les particuliers - suite à mon e-mail du 6 février 2013 : INTERNEMENT ABUSIF
EN PSYCHIATRIE
Madame la Ministre,
A toutes fins utiles et pour suite éventuelle à donner, je me permets de porter à votre connaissance la situation anormale et illégale dont j'ai été victime du 26 juin au 4 juillet 2012, à l'Hôpital Psychiatrique, EPSM ~, dont j'ai publié le résumé dans mon site web :
http://www.abadennou.fr/dossiers%20speciaux/sciatique_psychiatrique.html
Vous remerciant de votre attention, recevez mes salutations distinguées.
 
 
à ce jour : AUCUNE RÉPONSE NI SUITE !!!
 
Quelle valeur accorder à une JUSTICE
de FONCTIONNAIRES généralement dénués
de CONSCIENCE PROFESSIONNELLE,
de SAGESSE et d'HUMANISME ???
 
 
 
 
www.mensongesPsy.com
Tout ce que vous devez savoir sur les ABUS PSYCHIATRIQUES
 
 
- CRPA : Sur l’internement psychiatrique abusif et illégal

Coordination d’actions juridiques et d’informations pour des personnes qui sont,
ou ont été, aux prises avec des pratiques psychiatriques illégales et/ou abusives :
NOUS CONTACTER à ce propos
. • Les fondateurs, issus du G.I.A., en ont dirigé l’intervention devant le Conseil constitutionnel dont la Décision du 26 nov. 2010 sur QPC a enfin pu censurer l’absence d’intervention du juge judiciaire sur les hospitalisations sans consentement : HDT, HO.
• LETTRES d’INFORMATION sur les mises à jour du site
 
Site internet du pôle Sécurité Santé du Médiateur de la République.
Numéro de téléphone Azur 08 10 45 54 55 (du lundi au vendredi - 9 h / 20 h (prix d’un appel local
N’hésitez pas, si vous voyez qu’un psychiatre, ou un hôpital psychiatrique, ne fait pas
son travail
comme il devrait le faire, selon la charte qui incombe aux médecins, prenez contact avec cet organisme.
Directeurs de département, chefs de pôle et experts
Les chefs de pôle
ont pris leurs fonctions le 15 février 2012 :
Au sein du département Protection des personnes : Loïc RICOUR : Santé
 
Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les DROITS de l'homme dans le domaine de la PSYCHIATRIE et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les ABUS PSYCHIATRIQUES , tels que les internements ABUSIFS , les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la SPIRALE destructive de la psychiatrie.

Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises
en place.

Qu'est-ce que la CCDH ? BP 10076 - 75561 PARIS cedex 12 - Tél. : 01 40 01 09 70
Une organisation internationale comprenant plus de 250 antennes dans 30 pays
CCDH a été créée aux Etats-Unis en 1969 par l'Église de Scientologie (!) et le professeur émérite de psychiatrie, le Docteur Thomas Szasz, écrivain et philosophe de renommée internationale, dans le but d'exposer les violations des droits de l'homme commises
en psychiatrie et d'assainir le domaine de la santé mentale.
Depuis des décennies, un courant de pensée majoritaire au sein de la psychiatrie professe une conception matérialiste de l’homme et son corollaire immédiat,
le recours aux "traitements" physiques, tels que les électrochocs, la psychochirurgie (que certains préconisent à nouveau après une période d’abandon presque complet) ou bien encore la chimiothérapie massive (anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques, mise sous amphétamines de nos enfants), pour traiter les troubles mentaux (réels ou supposés)
de nos concitoyens et, plus largement encore, leurs problèmes existentiels.

Ce site n'est pas un forum, ce site est un recueil national destiné à tous ceux et celles qui ont
été victimes directement ou indirectement d'abus ou pratiques illégales en psychiatrie.

Dans victime s'entend : toute personne ayant subi des atteintes à sa santé physique ou psychique, à sa dignité ou à son intégralité personnelle.

Pratiques illégales en psychiatrie, telle que :

• Non information de la personne hospitalisée sur ses droits
• Diagnostic erroné ayant entraîné une incapacité permanente
• Administration d'électrochocs sans autorisations (sans consentement)
• Décès dût à des prescriptions à fortes doses de psychotropes.
• Suicide dût à des prescriptions à fortes doses de psychotropes.
• Internement illégal ou arbitraire
• Internement abusivement prolongé
• Absence de soins médicaux
• Manque d'hygiène, insalubrité, insécurité
• Traitements inhumains / dégradants
• Abus de pouvoir en psychiatrie
• Abus sexuels
• Traitement imposé sans consentement
• Brutalité de la part du personnel
• Expertise psychiatrique incorrecte

Pour que tous ces dégâts cessent, il faut faire connaître les abus des psychiatres  en écrivant votre histoire. Il ne faut pas hésiter à mettre les noms de ville, des  établissements, des psychiatres et médecins, des médicaments prescrits.

Prenez la responsabilité de ce que vous écrivez en disant la vérité... N'ayez crainte car nous sommes dans un pays de liberté. La justice existe mais n'est pas informée des désastres provoqués par les psychiatres libéraux et surtout d'hopitaux, car ceux ci verrouillent les informations.

 De ce fait aucune statistique réelle existe. Les meutriers sont ceux qui ordonnent  des doses massives de psychotropes à des personnes dépendantes ce qui les rend déments et ou violents.

 IL FAUT QUE CELA CESSE . . . Alors mobilisons nous !

 
 
Un CONTE philosophique à la manière de Voltaire
Un CONTE de fée original sur fond d'imaginaire celtique
Un CONTE multilingue : français, breton, anglais (US), allemand


L’esprit créatif de la poétesse Silviane Le Menn, imprégné d’idéal humaniste, d’ésotérisme et de celtisme place la Bretagne en toile de fond à ce conte au thème universel :
le BIEN, le MAL, le DESPOTISME  !

Le Seigneur Ego, la sorcière Venima, la fée Cristal et l’enchanteur Eoldin
sont les personnages grâce auxquels l’auteur conduit l’imaginaire du lecteur du mal vers
le bien, de la haine vers l’amour, du désordre vers l’ordre, du despotisme vers la liberté
C’est ainsi qu’à la fin de l’histoire, le village de MORTECAMPAGNE est rebaptisé CHANTEVIE !
 
 
LE MONDE EST STONE
Celine Dion - 1991
Paroles de LE MONDE EST STONE
(Luc Plamondon / Michel Berger)
   
J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir
M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir

Stone
Le monde est stone

Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

J'sais pas si c'est la terre
Qui tourne à l'envers
Ou bien si c'est moi
Qui m'fait du cinéma

Stone
Le monde est stone


J'ai plus envie d'me battre
J'ai plus envie d'courir
Comme tous ces automates
Qui bâtissent des empires
Que le vent peut détruire
Comme des châteaux de cartes

Stone
Le monde est stone

Je cherche le soleil
Au milieu de ma nuit

Laissez-moi me débattre
N'venez pas m'secourir
Venez plutôt m'abattre
Pour m'empêcher d'soufrir

J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir
M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir
Et me laisser mourir




Le Monde Est Stone - Paroles
www.parolesmania.com

 
 
1983 - SOUS UNE ÉTOILE ÉTEINTE (Paroles de chanson prémonitoire)
 
 
 
 
 
 
Voir la page de l'auteur

© Silviane Le Menn
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  

Dernière mise à jour lundi 25.04.2016 15:13

© 2004 - 2016 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur
et de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.