Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 
 
 
 
 

 

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
Index Accueil Liens Partenaires Faites un don Rencontre Contact
Littérature
 
LE CORPS QUE J'HABITE
 
 
Il existe – dans le corps que j'habite – un malaise existentiel fondamental qui correspond à la souffrance de l'Être Essentiel refoulé, l'Être profond, le vrai Soi.

Cette contrariété profonde et permanente est vécue comme souffrance.
Elle a son origine dans le manque d'harmonie, d'accord vibratoire, entre le vécu quotidien et le niveau de conscience – de développement – qu'a atteint l'âme-personnalité grâce à ses expériences au cours de ses nombreuses vies antérieures.

Sur ce terreau ont germé les problèmes et expériences de la vie présente, accumulés au cours des années passées dans ce corps.

Au fur et à mesure, l'accentuation irréversible de ce « décalage » entre le plan matériel et le plan spirituel a généré peu à peu et a exacerbé une nécessité vitale de solution. Or, il existe une seule
et véritable solution : la réalisation du Soi cosmique qui induit la réalisation de soi !

Chaque Être doit donc œuvrer afin de trouver sa Clé, sa propre et unique Clé pour ouvrir la porte de l'accès à la communication psychique avec le Soi !

L'énergie nécessaire afin de mener cette longue quête est l'ardent désir, la soif de Cela ! Nécessité fait loi...

Les souffrances ont ouvert les petites portes de l'esprit et du cerveau reptilien en son labyrinthe obscur. Les souffrances ont aussi ouvert le 3ème œil !

Sans le 3ème œil, impossible d'accéder aux plans psychiques profonds, impossible de ne pas se perdre en chemin. L'intellect ou l'intuition ne suffisent pas. Grâce au 3ème œil éveillé – activé et réactivé – au plus noir de la nuit, on peut espérer suivre son Étoile sans risque majeur et accéder
un jour aux énièmes « dimensions » afin de retrouver le chemin de la source originelle, le chemin
du Soi, son Entité Principale, sa véritable nature !

Lors de ce cheminement laborieux et solitaire, de porte en porte, l'accession à la pleine Conscience du Soi devient un jour possible. À cette étape, à cette station du chemin de croix symbolique, le détachement survient avec un bruit sec de déchirement inévitable.

Rupture avec tout ce qui nous « retient », nous empêche « d'être » !

Débute alors l'osmose avec notre propre Dimension ! Restera à se laisser guider dans une confiance absolue par notre Soi, notre Entité... Vaste programme : une vie entière ne suffit pas
à cette mutation, car c'en est une !

Demain est un autre jour : j'ai trouvé ma bonne étoile dans un point de l'Infini !
 
 
 
© Silviane Le Menn
 
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour mercredi 02.07.2014 11:51
 
© 2004 - 2014 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur
et de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.